Give Me Love
(Give Me Peace on Earth)

Living in the Material World, 1973
 

Presque deux ans se sont écoulés entre la publication du single Bangla Desh et celui qui suit, Give Me Love (Give Me Peace on Earth). Suffisamment de temps pour modifier profondément la musique de George Harrison. Comparer la simplicité touchante de ce single avec les arrangements parfois surchargés de chansons comme What Is Life en témoigne. Les regrets sur cette surproduction, exprimés par George dans la réédition d'All Things Must Pass en 2000, avaient-ils déjà pris forme dans son esprit ? C'est possible. Une autre raison plus terre à terre pourraît expliquer la fin de sa collaboration avec Phil Spector : celui-ci, trop versatile, mettait trop de temps à se rendre disponible pour un nouvel album. Disons-le clairement : Living in the Material World y a gagné en pureté.

Give Me Love (Give Me Peace on Earth) est une parfaite entrée en matière à l'album Living in the Material World

Give Me Love voit le jour dans un contexte de plus en plus troublé pour Harrison. Alors que son mariage prend l'eau petit à petit, et que les frustrations générées par les imbroglios juridiques autour du Concert for Bangladesh se font fortes. Les questions qu'il se pose au sujet de sa spiritualité, ainsi que de son succès en solo, ont également peut-être accompagné l'écriture du titre. Comme il l'explique dans I Me Mine, celle-ci est assez spontanée : « Parfois on ouvre la bouche et on ne sait pas ce qu'on va dire, et ce qui sort est un point de départ. Si ça se produit et qu'on a de la chance, on peut généralement en faire une chanson. Cette chanson est une prière et un constat personnel entre moi, le Seigneur, et quiconque l'apprécie. »

Si la chanson demande la « paix sur Terre », il es difficile de savoir si cette paix est destinée à se faire entre les hommes, où s'il est question de paix intérieure. Le reste du message, plus personnel, penche cependant en ce sens. En demandant au Seigneur à être « libéré de la naissance », George fait allusion au concept de réincarnation, principe de l'Hindouisme. Celui-ci veut en effet que le cycle des réincarnations terrestres cesse lorsque notre âme est prête à atteindre un nouveau niveau de divinité, à, littéralement, toucher le seigneur comme le demande Harrison dans la chanson. Derrière le message universel de paix et d'amour porté par la chanson dans la veine du courant porté notamment par les Beatles dans les années 1960, se cache donc aussi les incertitudes et blessures du musiciens, qui espère atteindre une meilleure conscience.

On ne sait ni où, ni quand a été enregistrée Give Me Love. Les sessions se déroulent durant l'automne 1972, après un voyage en Inde qui a certainement influencé le côté très spirituel de l'album. La pochette de Living in the Material World indique que les enregistrements ont eu lieu dans le studio londonien d'Apple Corps ; cependant, le bassiste Klaus Voormann a déclaré que la plupart des chansons avaient été enregistrées dans le studio personnel de George, dans son domaine de Friar Park. Une chose est certaine : l'enregistrement se fait en petit comité, ce qui tranche avec les grandes formations impliquées dans les enregistrements d'All Things Must Pass. Jim Keltner se charge des parties de batterie, et Voormann complète la section rythmique avec une très bonne partie de basse. Le morceau est également soutenu par l'orgue de Gary Wright, et surtout le solo de piano habité de Nicky Hopkins. Quant à George, outre le chant et sa guitare acoustique, il poursuit son travail de guitare slide, qu'il expérimente de plus en plus depuis qu'il a arrêté d'apprendre le sitar.

Musiciens :

Très mélodique, le morceau reste sobre et soigné : de l'introduction de guitare acoustique aux solos de piano en passant par les partie de slide, le tout est calibré pour toucher le public, ce qu'il fait à sa sortie le 7 mai 1973, quelques semaines avant l'album dont il est issu. Il profite d'un contexte très favorable : Harrison est encore auréolé de la gloire remportée par All Things Must Pass et The Concert for Bangladesh ; mais, plus encore, l'année est marquée par les grands disques pour les fans des Beatles. Les fameux albums rouge et bleu, reprenant les plus grands hits de leur courte carrière sortent en effet cette année, de même que Ringo, le plus grand succès de Ringo Starr, qui fait apparaître les quatre ex compères (et des compositions de George) ; McCartney, après les débuts poussifs de son groupe Wings, publie cette même année deux disques qui connaissent un très grand succès : Red Rose Speedway et surtout le légendaire Band on the Run ; enfin, Lennon est en retrait avec son sympathique Mind Games, qui connaît un succès plus limité.

Give Me Love fait un score honorable au Royaume-Uni, où il atteint la huitième place des classements. C'est cependant en Amérique qu'il se révèle populaire, ravissant la première place au single My Love de McCartney, qui la détenait jusque là. C'est encore un proche qui lui fait finalement quitter son piédestal, Billy Preston, avec son Will It Go Round in Circles. Sa position en ouverture d'un album qui atteint lui aussi le sommet des classements accroît le succès de Give Me Love. La chanson devient un classique des concerts de Harrison, qui l'interprète durant sa tournée américaine de 1974 (les solos de slide sont alors remplacé par la flûte de Jim Horn !), puis pendant sa tournée japonaise de 1991, ensuite publiée en album, et enfin pendant son tout dernier concert, à Londres en 1992.

Quelques reprises ont été faites de Give Me Love, notamment par Sting, James Taylor et Elton John lors d'un concert de charité tenu au Carnegie Hall en avril 2002. Mais la reprise la plus touchante a été donnée le 29 novembre suivant, lors du Concert for George, par Jeff Lynne, accompagné de nombreux amis de Harrison et de son fils. Incontournable de Harrison, la chanson se trouve sur plusieurs compilations de son œuvre.

Paroles :
Give me love
Give me love
Give me peace on earth
Give me light
Give me life
Keep me free from birth
Give me hope
Help me cope, with this heavy load
Trying to, touch and reach you with,
Heart and soul

Om m m m m m m m m m m m m m
M m m my lord

Please take hold of my hand, that
I might understand you

Won't you please
Oh won't you

Give me love
Give me love
Give me peace on earth
Give me light
Give me life
Keep me free from birth
Give me hope
Help me cope, with this heavy load
Trying to, touch and reach you with,
Heart and soul

Om m m m m m m m m m m m m m
M m m my lord . . .

Please take hold of my hand, that
I might understand you
Donnez moi l'amour
Donnez moi l'amour
Donnez moi la paix sur Terre
Donnez moi la lumière
Donnez moi la vie
Libérez moi de la naissance
Donnez moi de l'espoir
Aidez moi à me débrouiller, avec ce lourd poids
À essayer de vous toucher et de vous atteindre par
Le coeur et l'esprit

Om m m m m m m m m m m
M m m m mon Seigneur

Par pitié prenez ma main, pour
Que je puisse vous comprendre

N'allez-vous pas, par pitié
Oh, n'allez-vous pas

Me donner l'amour
Me donner l'amour
Me donner la paix sur Terre
Me donner la lumière
Me donner la vie
Me libérer de la naissance
Me donner de l'espoir
M'aider moi à me débrouiller, avec ce lourd poids
À essayer de vous toucher et de vous atteindre par
Le coeur et l'esprit

Om m m m m m m m m m m
M m m m mon Seigneur

Par pitié prenez ma main, pour
Que je puisse vous comprendre



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement