Thirty-Three & 1/3

This song has nothing tricky about it   
 
Thirty Three and 1/3

Thirty-Three and 1/3

Publié en novembre 1976 chez Dark Horse Records et Warner Bros. Records
Enregistré de mai à septembre 1976
Produit par George Harrison
10 pistes, 39 minutes

Avec :

George Harrison (chant, guitares, percussions, synthétiseur), Willie Weeks (basse), Alvin Taylor (batterie), Richard Tee (piano, clavier), Tom Scott (cuivres)

Et la participation de :

David Foster, Eric Idle, Billy Preston, Emil Richards, Gary Wright

11e place des charts aux États-Unis, 35e place au Royaume-Uni

En 1976, George Harrison est loin d'aller pour le mieux. Sa carrière est en berne après un Dark Horse à l'accueil déplorable et un Extra Texture assez ignoré ; sa vie sentimentale a sombré dans le chaos avec sa séparation de Pattie Boyd, et il s'embourbe dans les des querelles juridiques suite auxquelles il apparaît que son hit My Sweet Lord est un plagiat involontaire d'une chanson des Chiffons, He's So Fine. Dans ces circonstances, il semble étonnant que George ait réussi à sortir de sons tyle plaintif habituel pour se permettre un album plus lumineux. Ce changement de direction peut scependant trouver son origine dans un radical changement artistique : avec la fin d'Apple Records, Harrison signe sur son propre label, Dark Horse, édité par Warner Bros. Records.

Thirty-Three and 1/3 est un album beaucoup moins lourd et habité que ses prédécesseurs. Harrison ne cherche plus ici à résoudre sa crise spirituelle ou à faire passer un message, il compose des airs plus légers. Le disque est moins profond, laisse peut-être moins de traces dans l'esprit de l'auditeur, mais c'est un album à l'écoute plaisante. Il est intéressant de voir que cet album en forme de nouveau départ débute par une chanson... vieille de sept ans. Woman Don't Cry for Me avait en effet déjà été enregistrée (comme on a pu le découvrir avec la sortie récente du disque Early Takes Volume 1) dans une version très countrysante. Nous sommes ici à l'opposé de ce style, avec une version funk beaucoup plus dynamique et contemporaine.

Eric Idle
Le Monty Python Eric Idle prête sa voix sur This Song, et apparaît également dans le clip accompagnant la sortie du single.

Autre titre phare du disque, et le premier single à en être tiré, This Song est dans la lignée des grandes chansons ironiques de George. Il est ici fait référence à l'affaire My Sweet Lord, avec une chanson destinée à expliquer que cette chanson là n'a aucune prétention commerciale, n'est que de qualité moyenne, mais n'est certainement pas un plagiat ! Pour renforcer encore le côté ironique de ce morceau dynamique et survolté, Eric Idle, membre des Monty Python, prête sa voix pour quelques bruitages totalement déjatés. Crackerbox Palace est également un bon morceau pop qui touche, très loin, aux thèmes spirituels chers à son auteur. Mais, contrairement aux airs plaintifs de Living in the Material World, on a ici une chanson beaucoup plus moderne. La métaphore de la vie vue comme un séjour dans un hôtel passe ainsi beaucoup mieux.

Le reste de l'album manque peut-être plus de personnalité : en tout cas, ces chansons me marquent beaucoup moins même si je passe un bon moment en les écoutant. True Love est une chanson assez ancienne de Cole Porter que Harrison a remise au goût du jour. It's All What You Value est un de ces airs au refrain assez scandés qui restent bien en tête. See Yourself est pour sa part une chanson datant de 1967, message à Paul McCartney qui avait alors révélé que les Beatles consommaient de la drogue.

Reste un album finalement sympathique, mais qui ne laisse pas un grand goût en bouche. Thirty-Three and 1/3 est un album lumineux, agréable à écouter, mais pas mémorable. J'ai somme toute tendance à penser qu'un Gone Troppo, pourtant plus décrié, s'écoute avec plus de plaisir. À noter en revanche que l'édition de 2004 contient en piste bonus Tears of the World, très jolie chanson engagée recalée en 1981 lors de la publication de Somewhere in England.

Liste des chansons :
  1. Woman Don't Cry for Me
  2. Dear One
  3. Beautiful Girl
  4. This Song
  5. See Yourself
  6. It's What You Value
  7. True Love
  8. Pure Smokey
  9. Crackerbox Palace
  10. Learning How to Love You



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement