I Want to Tell You

Revolver, 1966
 

Revolver est le disque des Beatles proposant la proposant la plus grande proportion de chansons signées George Harrison : trois, pour quatorze chansons en tout. I Want to Tell You, qui arrive en douzième position sur l'album est la dernière. C'est également la moins mémorable. Elle n'a ni la verve de Taxman ni l'exotisme de Love You To. Contrairement à ces dernières, elle n'a pas les tonalités indianisantes du style de la seconde et du solo de la première. Sur la forme, la chanson est donc un rock beaucoup plus classique. Le fond, pourtant, continue à montrer la nouvelle maturité de George.

Pochette de Revolver, album des Beatles
I Want to Tell You est l'une des trois chansons de George Harrison sur l'album Revolver.

Le thème du fossé entre les personnes, de l'incapacité des gens à communiquer entre eux, est un sujet cher à Harrison, qui l'exploitera l'année suivante dans Within You Without You. Dans I Want to Tell You, il souffre lui-même de ce problème de communication. Le chanteur veut dire quelque chose à quelqu'un, a « la tête pleine de choses à dire », mais les mots s'embrouillent au contact de son interlocuteur, lui glissent entre les doigts, il se sent mal à l'aise. Le chanteur conclut : « I've got time » (« Il me reste du temps... »). Avec cette chanson, George Harrison réussit finalement à mettre en vers le mal dont beaucoup souffrent : la timidité, et ce sentiment que, si on n'a pas réussi à dire les choses cette fois-ci, on le pourra plus tard. Cette conclusion est d'ailleurs probablement à prendre au second degré : sur le même album, dans Love You To, George appelait justement à dire les choses à tout prix avant qu'il ne soit trop tard, thème qui reviendra l'année suivante sur Sgt. Pepper's. On pourrait finalement voir dans ce « I've got time » répété en fin de chanson une condamnation : à force d'attendre, on ne dira jamais ce qu'on veut dire.

Une anecdote magnifiquement à propos accompagne cette chanson. George souffre à cette époque d'un problème récurrent : il ne trouve pas de titre à ses chansons. Ce souci s'était posé avec Love You To (dont le titre n'apparaît à aucun moment dans la chanson), et que l'ingénieur du son Geoff Emerick avait provisoirement titrée Granny Smith (une variété de pomme) durant l'enregistrement. Lorsque le producteur George Martin demande à George le titre de cette nouvelle chanson, ce dernier répond : « I don't know » (« Je ne sais pas. »). Quel meilleur titre pour une chanson qui parle du fait de ne pas savoir comment dire les choses ! Un Lennon passablement énervé lui répond : « Granny Smith Part Friggin' numéro deux ! Tu n'as jamais de titre pour tes chansons ! » et Geoff Emerick, pour poursuivre la plaisanterie, nomme les premières prises de cette nouvelle chanson Laxton's Superb (une autre variété de pommes). Le lendemain, la chanson est devenue I Don't Know, la réponse de George semblant finalement appropriée. Ce n'est que quelques jours plus tard, pour le mixage final, qu'elle prend son titre définitif.

Musiciens :
  • George Harrison : chant, guitare
  • Paul McCartney : chœurs, piano, basse
  • John Lennon : chœurs, tambourin
  • Ringo Starr : batterie, maracas

L'enregistrement de la chanson est conforme aux habitudes des Beatles lorsqu'il s'agit d'enregistrer une chanson de George : comme le note Emerick, le groupe travaille plus vite, histoire de passer à autre chose. Le 2 juin 1966, cinq prises sont réalisées avec, tout d'abord, une guitare (George), un piano (Paul) et une batterie (Ringo) pour la piste rythmique. Le riff emblématique du début de la chanson naît ainsi. George ayant choisi la troisième piste rythmique, on passe ensuite au chant, tandis que John et Paul se chargent des chœurs. Ceux-ci ont une forme proche de ceux d'If I Needed Someone : George débute le vers, que les deux autres finissent avec lui. Ringo et John ajoutent des maracas et du tambourin tandis qu'une nouvelle partie de piano est enregistrée. Ce n'est que le lendemain que Paul enregistre sa piste de basse. La pratique est alors inédite. Pourtant, durant l'enregistrement de Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, Paul prendra l'habitude de rester en studio après les autres, avec Geoff Emerick, pour enregistrer sa partie de basse qu'il étoffe ainsi au maximum.

Sur Revolver, qui sort en août 1966, I Want to Tell You est relativement inaperçue au milieu de plusieurs hits des Beatles, et de chansons plus innoventes. Elle reste pourtant chère à George qui l'interprète, entre autres, lors de sa tournée japonaise de 1991. Lors de l'hommage rendu durant le Concert for George, Jeff Lynne l'interprète en l'honneur de son ami.

Paroles :
I want to tell you
My head is filled with things to say
When you're here
All those words, they seem to slip away

When I get near you,
The games begin to drag me down
It's all right
I'll make you maybe next time around

But if I seem to act unkind
It's only me, it's not my mind
That is confusing things.

I want to tell you
I feel hung up but I don't know why,
I don't mind
I could wait forever, I've got time

Sometimes I wish I knew you well,
Then I could speak my mind and tell you
Maybe you'd understand

I want to tell you
I feel hung up but I don't know why,
I don't mind
I could wait forever, I've got time,
I've got time, I've got time
Je veux te dire,
Ma tête est pleine de choses à dire,
Quand tu es là,
Tous ces mots semblent glisser au loin.

Quand je m'approche de toi,
Le jeu commence à me mettre à terre,
Tout va bien,
Je te parlerai la prochaine fois.

Mais si je semble agir de façon brusque,
C'est seulement moi, ce n'est pas mon esprit,
Qui mélange les choses.

Je veux te dire,
J'ai l'impression d'être retenu mais je ne sais pas pourquoi,
Je m'en fiche,
Je pourrais attendre pour toujours, j'ai le temps.

Parfois j'aimerais te connaître bien,
Alors je pourrais laisser parler mon esprit et te parler,
Peut-être que tu comprendrais.

Je veux te dire,
J'ai l'impression d'être retenu mais je ne sais pas pourquoi,
Je m'en fiche,
Je peux attendre pour toujours, j'ai le temps,
J'ai le temps, j'ai le temps.



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement