Old Brown Shoe

Face B du single The Ballad of John and Yoko, 1969
 

Le 30 mai sort le dernier single des Beatles atteignant la première place des charts au Royaume-Uni, The Ballad of John and Yoko. La chanson se rapproche presque d'un travail en solo de John Lennon, qui y raconte en détail sa lune de miel avec la controversée Yoko Ono, n'hésitant pas à choquer les Chrétiens en s'adressant même au Christ lors des refrains. Œuvre légèrement nombriliste, sa publication par les Beatles est avant tout une concession : à la mi-1969, le groupe est déjà en train de fondre, et Paul McCartney espère garder assez d'unité pour un dernier chef d'œuvre, Abbey Road. C'est dans ce but qu'il se rend le 14 avril avec John aux studios Abbey Road (George est en vacances, Ringo en tournage) pour une séance d'enregistrement qui les place tous deux à tous les instruments. La chanson est donc enregistrée dans l'urgence pour satisfaire l'ego du fondateur des Beatles. Il reste à lui trouver une face B, qui sera une chanson que George a en réserve, Old Brown Shoe.

Past Masters, pochette
Old Brown Shoe est désormais publiée dans la compilation Past Masters qui regroupe toutes les chansons publiées hors-albums par les Beatles

Cette chanson a été écrite au début de l'année, alors que George s'amusait sur un piano, instrument qui lui est peu familier. Les accords s'enchaînent, formant une suite qui lui semble agréable. Quelques idées lui viennent autour des contraires, dont l'opposition lui semble intéressante. C'est ainsi que ceux-ci s'opposent au c?ur de cette chanson d'amour, de façon plus subtile que ce qu'avait fait, deux ans avant, Paul McCartney dans Hello, Goodbye. Comme toujours avec George, la spiritualité n'est pas loin, et, pour lui, cette réflexion sur les contraires conduit à la conscience du divin, qui révèle qu'en réalité, ces contraires n'existent pas. Pourquoi Old Brown Shoe, alors ? Tout simplement parce que, comme à son habitude (voir, notamment, Love You To et I Want to Tell You), George ne lui a pas trouvé de titre au départ.

Il est vraisemblable qu'Old Brown Shoe ait, pour la première fois, été répétée en janvier 1969 lors de la préparation du film Let It Be. Cependant, à l'époque, le climat particulièrement tendu (en particulier du côté de George) n'avait pas dû apporter de résultat satisfaisant. C'est le 25 février, jour de ses 26 ans, qu'il se rend seul à Abbey Road pour enregistrer des démonstrations de trois de ses chansons, All Things Must Pass, Something et Old Borwn Shoe. Jouant de tous les instruments, il semble vouloir créer une base de travail pour ses trois confrères : la version enregistrée ce jour-là est déjà assez proche du résultat final. Les trois prises peuvent être entendues sur le disque 2 de l'album Anthology 3. Le riff rapide et, ici, nu, d'Old Brown Shoe vaut à lui seul le détour.

Est-ce cette version préparatoire qui a poussé les Beatles à vouloir l'enregistrer pour le single ? Impossible à savoir ; toujours est-il que lorsqu'ils se rendent en studio le 16 avril suivant, tous sont rodés. Il ne faut que deux prises pour mettre en boîte la piste principale (chant, batterie, guitares rythmique et solo, piano). Lors de la prise suivante, George se saisit, inhabituellement, de la basse pour enregistrer le riff endiablé caractéristique de la chanson, calqué sur son jeu de guitare. Si la chanson leur semble alors terminée et est mixée, les Beatles changent d'avis deux jours plus tard. Chris Thomas, le producteur associé à George Martin, les aide en effet à enregistrer une partie d'orgue Hammond qui remplace la guitare rythmique initialement enregistrée par John. Orgue qui, lui aussi, contribue à la signature de la chanson, avec le jeu de batterie pour le moins énergique de Ringo.

Musiciens :
  • George Harrison : chant, guitare, basse, orgue
  • John Lennon : chœurs
  • Paul McCartney : piano
  • Ringo Starr : batterie

La chanson sort donc en face B de The Ballad of John and Yoko, le 30 mai 1969, et le single se classe en tête des charts (détrônant... un single des Beatles, Get Back). Cependant, nombreux sont ceux qui pensent que la chanson de George aurait mérité la face A. S'agit-il d'anti-Yoko-Onisme primaire ? Possible car, si la chanson de Lennon est classique, elle reste à on avis un bon cru. Mais Old Brown Shoe est peut-être annonciatrice de l'émergeance d'un George Harrison avec qui il faut compter, qui deviendra quelques mois plus tard incontournable avec Something, et couvert de succès un an plus tard avec All Things Must Pass.

Preuve de la qualité de la chanson, il s'agit d'un des trois morceaux de George (avec Something et Here Comes the Sun) qui soit présent sur le célèbre album bleu, compilation de l'?uvre des Beatles entre 1966 et 1970 (période prolifique !) sortie en 1973. Comme la plupart des faces B des Beatles, elle est restée peu connue car difficile à trouver, jusqu'à la sortie des compilations Past Masters. Elle a cependant fait l'objet d'une brillante reprise lors du Concert for George par Gary Broker, pianiste et chanteur de Procol Harum, notamment célèbre pour A Whiter Shade Of Pale. Une chanson à (re)découvrir !

Paroles :
I want a love that's right
But right is only half of what's wrong.
I want a short haired girl
Who sometimes wears it twice as long.
Now I'm stepping out this old brown shoe,
Baby, I'm in love with you.
I'm so glad you came here,
It won't be the same now, I'm telling you.

You know you pick me up
From where some try to drag me down
And when I see your smile
Replacing every thoughtless frown.
Got me escaping from this zoo,
Baby, I'm in love with you.
I'm so glad you came here,
It won't be the same now when I'm with you.

If I grow up I'll be a singer
Wearing rings on every finger.
Not worrying what they or you say
I'll live and love and maybe someday
Who knows, baby, you may comfort me.

I may appear to be imperfect,
My love is something you can't reject
I'm changing faster than the weather,
If you and me should get together
Who knows baby, you may comfort me

I want that love of yours,
To miss that love is something I'd hate.
I'll make an early start,
I'm making sure that I'm not late.
For your sweet top lip I'm in the queue,
Baby, I'm in love with you.
I'm so glad you came here,
It won't be the same now when I'm with you.
(x2)
Je veux un amour qui soit vrai,
Mais le vrai est juste la moitié de ce qui est faux.
Je veux une fille aux cheveux courts,
Qui parfois les porte deux fois plus longs.
Maintenant, j'enlève cette vieille chaussure marron,
Bébé, je suis amoureux de toi.
Je suis bien content que tu sois venue
Ce sera plus la même chose, je te le dis.

Tu sais que tu me tires
De là où d'autres essaient de m'enfoncer,
Et quand je vois ton sourire,
Qui remplace toutes ces moues irréfléchies...
Faut que je m'échappe de ce zoo,
Bébé, je suis amoureux de toi.
Je suis content que tu sois venue,
Ce sera plus la même chose maintenant que je suis avec toi.

Si je grandis, je serai chanteur,
Avec des bagues à tous les doigts,
Sans m'inquiéter de ce qu'ils disent, ou toi,
Je vivrai et aimerai et peut-être qu'un jour,
Qui sait, bébé, tu me réconforteras.

Je peux avoir l'air imparfait,
Mon amour est quelque chose que tu ne peux pas rejeter
Je change plus vite que le temps,
Si toi et moi on se met ensemble,
Qui sait, bébé, tu me réconforteras.

Je veux cet amour qui est le tien,
Le manquer est quelque chose que je détesterais.
Je partirai en avance,
Je m'assure que je serai pas en retard.
Pour tes douces lèvres, je suis dans la file d'attente,
Bébé, je suis amoureux de toi.
Je suis content que tu sois venue,
Ce sera plus la même chose maintenant que je suis avec toi.
(x2)



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement